Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Il est temps d'en parler...

    Il est temps de parler d'un sujet visiblement Tabou... Tabou parce que je n'ai trouvé aucun article traitant de ce sujet ouvertement... Tabou parce que ca fait peur... Tabou parce qu'on ne veut pas être jugé... Mais aujourd'hui je trouve qu'il est temps d'en parler et surtout je me sens prête à en parler.

    psychological-abuse.jpg

    Il y a quelques mois je postais un article sur l'annulation de mon mariage. Un article dans lequel je ne suis pas rentrée dans les détails de ma séparation. Pas prête à le faire à ce moment là... et puis le déclic...

    Pourquoi je me suis séparée et j'ai annulé mon mariage ? Parce que cet homme était invivable. Il était "malade" dans le sens propre du terme. Et oui il faut dire les choses comme elles sont. On entend souvent parler de violence physique mais peu de violence psychologique. Alors oui on va parler de manipulateurs, de pervers narcissique... mais disons les choses clairement, les compagnes sont victimes de violence psychologique. Voilà ce dont j'ai été victime.

    Ce mot "victime" que l'on me répète depuis des mois et que je ne veux pas entendre, que je ne veux pas accepter et cette petite voix dans ma tête qui me dit que tout ça c'est peut être de ma faute. Alors certes je suis fautive de m'être embarquée aussi rapidement dans cette relation, d'avoir voulu me marier et "rentrer dans le moule". Mais je ne suis pas fautive de ce que j'ai vécu et aujourd'hui j'arrive à le dire ouvertement.

    Pendant ces derniers mois, je suis passée par toutes les émotions : la tristesse, la colère, la déception, le dénie, l'acceptation. Mais j'ai surtout eu ces doutes sur ce qui s'était passé et sur ma culpabilité. Personne ne pouvait imaginer ce qui se passait chez nous parce que ces hommes sont de très bons acteurs et manipulent facilement l'entourage. Vous êtes seule à vivre les choses et c'est comme ça que vous doutez de vous. Seulement les faits sont là. Rien ne va jamais et vous finissez par rentrer chez vous la boule au ventre. Vous vous pliez en quatre pour que votre compagnon soit bien et n'ait rien à vous reprocher… Son état d'esprit pouvait changer en un quart de seconde et on passait d'une vie formidable, pleine de projets, à des crises de nerfs où plus rien n'allait (par ma faute) et ensuite je redevenais la plus merveilleuse, je lui "sauvais la vie". 

    sentiment-faces-analysis.jpg

    Mais sa vie à soi... Qu'est-elle devenu ?... Etre constamment dans l'angoisse d'une énième crise ? Voilà à quoi se résumaient les derniers mois... Pour être sincère, je n'osais plus répondre à mes amis une fois rentrée à la maison, je n'osais plus faire des heures supplémentaires au travail, publier sur mon blog n'était plus envisageable, je ne pouvais plus rien m'acheter pour me faire plaisir (j'ai pris un livre dans la figure car je l'avais payé 20€...) Tout était prétexte à des crises sans fin (insultes, menaces, humiliations, coup dans les meubles et les murs, crise de nerf, simulation de malaise...) Bien évidemment l'alcool n'arrangeait vraiment pas les choses... 

    Et puis il y a eu ce déclic... Un soir où je suis rentrée après une après midi d'insultes par messages... L'appartement était sans dessus-dessous et mon chat en sang.... J'avais très peur, c'est certains, mais je ne pouvais plus vivre comme ca. Je ne me reconnaissais plus. Ma décision était prise. Bien sûr sa version à lui c'est qu'il m'a quitté car je suis complétement folle et invivable, j'ai même entendu dire que j'avais "profité de lui....", mais aujourd'hui tout ça m'est vraiment complètement égal.

    sans-titre.png

    Je me suis sentie prête à écrire cette article pour peut être aider des femmes qui se retrouveraient dans le même cas et qui auraient honte. Et pour dire ouvertement ce que j'ai vécu....

    Je lis beaucoup de blog où il est sujet d'hommes et de leur comportement dans la société actuelle. Ce qui me désole c'est de lire aussi souvent "manipulateur","pervers narcissique" et "bipolaire"... Ces mots sont utilisés dans tout et n'importe quoi. Alors je suis tout à fait d'accord sur le faite que le comportement des hommes à énormément changé. Mais non ils ne sont pas tous manipulateurs ou pervers narcissique !!!! Ces mots ne sont pas à prendre à la légère, c'est une vraie maladie qui fait de vrais victimes, pas un simple chagrin d'amour parce qu'on s'est encore fait berner par de belles paroles !!! S'il vous plait arrêtez de tout confondre !!

    Malheureusement je pense qu'on ne se remet jamais d'une telle relation, on apprend à vivre avec ces douloureux souvenirs et on continu d'avancer. Aujourd'hui, je suis encore plus forte et j'ai repris confiance en moi. Je pense pouvoir me féliciter d'avoir pris cette dure décision et de m'en être sorti avant d'être officiellement engagée et sans enfants !! Et malgré tout ça je peux vous dire que je crois encore au prince charmant !!

  • Ranger ses boucles d'oreilles

    Aujourd'hui je vous présente une idée pour ranger ou présenter ses boucles d'oreilles.

    Il y a quelques mois je me suis retrouvée avec une tonne de bâtonnets de glace sur les bras et à la recherche d'une idée de cadeaux pour mon amie créatrice de bijoux... C'est en surfant sur Pinterest que j'ai trouvé une idée originale pour présenter ses boucles d'oreilles avec des bâtonnets de glace. Le top !

    Une réalisation assez simple et qui a son effet !!!!

    IMG_3069.JPG

    IMG_3068.JPG

    IMG_2750.JPG

    IMG_2755.JPG

    Diapositive1.jpg